ENCOURAGER LA MOBILITÉ INTERNATIONALE EN INTERNE, UN CHOIX GAGNANT ?

11 août 2022

Interview

Arrivé chez CNS en tant que stagiaire il y a un an et demi, Vincent est aujourd’hui parti faire un V.I.E au sein de notre agence malaisienne de Kuala Lumpur. Il nous présente son parcours.

  • Justine, référente mobilité, a pris en charge le sujet auprès de Business France, l’organisme qui gère les V.I.E. Cela a facilité et fluidifié les démarches et c'était vraiment appréciable.

PRESENTE-TOI ! QUI ES-TU, ET QUEL A ETE TON PARCOURS CHEZ CNS ?

Je m’appelle Vincent Devulder, j’ai commencé mon aventure chez CNS en stage de fin d'études en février 2021. Après ces 6 mois de stage pour valider mon diplôme d’ingénieur, j'ai dans la foulée rejoint CNS en tant qu’ingénieur consultant sur le site de Lyon. J’ai réalisé plusieurs missions variées sur les sujets réseau pendant environ un an ; en ayant pour volonté dès le départ de partir travailler à l’international. Il se trouve que CNS proposait en interne un V.I.E sur l'antenne de Kuala Lumpur. Cela m’a tout de suite intéressé donc j'ai postulé et ai obtenu l’opportunité. Quelques mois sont passés le temps des formalités administratives. Ce temps m’a permis de gagner en compétences ; comme je sortais d'école, je me sentais un peu jeune pour partir au bout du monde tout de suite, mais me voilà arrivé !

QU’EST-CE QUI A MOTIVE TON DEPART POUR KUALA LUMPUR ?

D’abord, je voulais partir à l’international et voyager pour sortir de ma zone de confort en France ; j’avais envie d'aventure ! Cette envie est née lors de mon Erasmus où je suis allé au Danemark ; cela m'avait vraiment plu ! J’étais donc sûr de vouloir retenter l’aventure le plus tôt possible afin de ne pas avoir d'attache trop importante qui me restreindraient dans ma décision. J’ai choisi Kuala Lumpur parce que je voulais surtout découvrir une autre culture autre que la culture occidentale, en Amérique du Nord ou en Europe. Donc pour être dépaysé, c’était soit l'Afrique, soit l'Asie. Et puisque CNS a une agence à Kuala Lumpur, c’était plus simple.
Voilà comment j’ai atterri ici.

AS-TU RENCONTRE DES DIFFICULTES LORS DE LA PREPARATION DE TON VOYAGE ?

De mon côté, je n'ai pas eu grand-chose à préparer ; c'était pratique !
La difficulté principale étant l'obtention du visa avec la réouverture des frontières qui était récente dans le pays. Avec des procédures qui s’ajoutaient etc, c'est assez complexe côté administratif. On a dû reporter 2 ou 3 fois le départ au mois suivant dans la semaine qui le précédait.
Au final, je suis là, donc tout est bien qui finit bien.

COMMENT CNS T’A ACCOMPAGNE DANS CETTE PREPARATION ?

Justine, référente mobilité, a pris en charge le sujet auprès de Business France, l’organisme qui gère les V.I.E. Cela a facilité et fluidifié les démarches et c'était vraiment appréciable. Sur place, Yves-Marie directeur de l’agence de Kuala, gérait toutes les démarches locales, avant mon arrivée, avec la chambre de commerce et les différentes entités de l'immigration et de l'économie. Je les remercie d’ailleurs pour leur aide.
De mon côté, j’envoyais les documents dont ils avaient besoin, je pense avoir vu à peine une petite partie de l'iceberg que représentaient les démarches administratives pour venir. Je suis content que cette charge m’ait été évité, cela aurait peut-être été lourd à gérer et aurait pris davantage de temps.

COMMENT S’EST PASSE TON ARRIVEE EN MALAISIE, ET TON ARRIVEE AU SEIN DE L’EQUIPE DE YVES-MARIE ?

L’arrivée s'est bien passée, un samedi soir pour prendre mon poste le lundi. Forcément avec la durée du voyage, j’ai bien senti le décalage horaire ! J'ai rejoint Yves-Marie qui m'a accueilli dans les bureaux le deuxième jour après mon arrivée. On avait échangé pour les démarches mais c’est toujours plus sympa de discuter de vive voix ! Il m'a super bien accueilli et m'a vraiment aidé à faire toutes les démarches une fois que j'étais arrivé (parce qu'il y avait aussi une fois sur place !). Quelques jours après, j'ai pu rencontrer l'équipe lors d’un diner organisé tous ensemble et rencontrer Oon qui est arrivé juste après moi.
C’était vraiment très sympa !

APRES QUELQUES SEMAINES SUR PLACE, QUELLES SONT TES IMPRESSIONS ? EST-CE QUE CA REPOND A TES ATTENTES ?

Oui, car je m'éclate et c'est trop bien. Je n’avais pas d’attente autre que celle de voyager et de découvrir un maximum de choses ! C'est génial car en Malaisie tu baignes dans plusieurs cultures qui cohabitent ensemble. C’est quelque chose de très nouveau et très intéressant à observer et à vivre. Aussi, il y a tout de même l'attente de retrouver un environnement de travail différent de la France mais quand même cohérent avec ce que je faisais mais c'était garanti d’avance !

ES-TU HEUREUX ?

Oui beaucoup, et c’était l’objectif !

EST-CE QUE TU RECOMMENDERAIS CETTE EXPERIENCE DE MOBILITE ? POURQUOI ?

Oui, bien sûr, je ne peux que la recommander.
Si on a l’occasion, il faut foncer. C’était important pour moi de saisir cette opportunité tôt, pour ne pas me retrouver bloqué plus tard ; je ne voulais vraiment pas avoir ce regret-là. Donc je recommande vivement de foncer que ce soit en Malaisie, en Roumanie, au Canada. Il faut choisir sa destination et profiter un maximum, c'est vraiment l'occasion de sortir de sa zone de confort et découvrir. Par ailleurs, c’est très intéressant de découvrir l’environnement de travail local, avec les rapports humains qui ne sont pas du tout les mêmes qu’en Europe ou même en Occident. Les règles de conduite, de politesse, etc… varient, même les façons d’échanger, les mindsets etc... c'est très intéressant.
Aussi, le fonctionnement de CNS en Malaisie est différent.
On est une petite agence, de « l’autre côté » du globe et d’y vivre permet de mieux comprendre les contraintes des agences internationales liées au décalage horaire notamment. C’est captivant !
On se rend compte qu’intégrer des collaborateurs à des milliers de kilomètres c'est un vrai challenge !

Merci Vincent 😊

Rédigé par

Swann Gautier

Chargé de communication Marque-Employeur

Portrait Vincent DEVULDER

Vincent Devulder

Ingénieur Consultant

Actualités récentes

Actualités récentes


FAIRE PERDURER NOTRE CULTURE EN PERIODE POST COVID

16 mars 2022

MES PREMIERS PAS CHEZ CNS

3 mars 2022

LE COACH CNS, GARANT DU SUCCES DU ONBOARDING ?

2 mars 2022